mercredi 4 juillet 2012

Au fil des mois (remix)


Ce qu'il y a de bien, dans une critique constructive, c'est qu'elle sait vous montrer les faiblesses de ce que vous venez de faire, sans vous jeter à bas. Merci à mes amis de m'avoir montré que ce qui se suffit à lui même se passe volontiers de bavardage superfétatoire.

Voici donc une version retravaillée que j'espère moins désolante. :)



Vous savez au moins, maintenant, pourquoi je suis si occupée ces derniers temps ! Il y a tant à faire, au cours d'une saison.

35 commentaires:

  1. Magnifique et tellement "parlant".. Bonne fin de semaine Anne !!
    Bisous !!
    Doume

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Doume ! Bonne fin de semaine à toi aussi ! xx

      Supprimer
  2. Coucou Anne, merci pour ce joli moment, fait d'essentiels, la musique est belle, ce cheminement à travers les mois, les saisons, cette nature que tu dorlotes et qui t'offre des fleurs, j'ai bien conscience que beaucoup de travail se cache derrière tes salades en file indienne, je salue votre travail et aussi la capacité que tu as à nous faire toucher du doigt, de l’œil plutôt, la nature que tu aimes. A bientôt Anne et bel été à toi. Je ne t'oublie pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bel été aussi ma Kat, les grands esprits se rencontrent, je suis en train de "remonter" mon retard, et je n'ai plus "que" 3 blogs Blogger à rattraper (et quelques-uns sur les autres plate-formes), dont le tien.

      Il faudrait que je t'écrive, tiens, qu'on se raconte un p'tit peu ! :)

      Tu viens quand tu veux....entre Juin et Septembre, mais je n'ai qu'une caravane à offrir comme "chambre d'amis"....y a que le jardin qui avance, hélas ! pas les rénovations...(fauchés, comme toujours) - mais moi non plus, je ne t'oublie pas !!! :)) xxx

      Supprimer
  3. Super émouvant. Petite remarque constructive, euh… les sous-titres, comme ils sont là, ils sont surtout humoristiques. Illisibles et passant à une vitesse inouïe. Eh, eh. Mais bon… Musique et images, comme si on y était. Vraiment trop cool. Ça fait comprendre votre passion, ça donne presque envie de s'y laisser prendre.

    Merci pour ce généreux partage. Au plaisir d'aller vous voir pour cet atelier un de ces quatre…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii ! Les sous-titres, m'en cause pas malheureux ! sur ma pétoire, tout passait bien, pis une fois en ligne, je t'explique pas la sale surprise que j'ai eue aussi ! je vais reprendre ça et doubler les temps d'apparition, enfin, retriturer ça quoi, parce que là, c'est vraiment pas possible !!!

      Les boules, j'te dis pas !!!!

      "presque" envie ? allons, y a vraiment besoin que je la retravaille, cette vidéo ! :))

      Au plaisir de te voir ici, un jour.

      Supprimer
  4. Comme Eric, j'ai eu du mal à suivre les sous-titres, moi qui espérais prendre en douce quelques cours de botanique ! Quelle honte, une fille née à la campagne ! :0) Mais j'ai reconnu quelques unes de tes plantes. J'ai vraiment envie de trouver le temps de venir te voir cet été ! Et si peu de liberté de mouvement depuis des mois ! Tu as tellement raison de t'attacher à faire pousser tes légumes et tes fleurs et de t'ancrer à ta terre ! Bises, ma belle Anne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme à Eric, Framb', je t'engage à repasser d'ici 1 ou 2 jours, lorsque j'aurais retravaillé cette chose qui m'a encore joué un sale tour ! ah, je peine-t-y, tiens, avec mon vieux matos en train de devenir on ne peut plus obsolète !

      Supprimer
    2. Et à toi aussi, je dis : you're welcome ! :)

      Supprimer
  5. Y'a des belles fleurs. Dont des myosotis. Il y en plein dans le terrain vague pas loin de chez-moi. Comme quoi les myosotis poussent partout. Comme les francophones. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y en a partout ici, des myosotis sauvages, le long des rivières c'est tout à fait normal, et je suis contente de savoir qu'il y en a aussi "en face" ! c'est bien que ça pousse partout. Ainsi, dans nos promenades, nous voyons les mêmes jolies fleurs....

      Mais les fleurs bleues que tu aperçois en juillet n'en sont pas...il s'agit de géraniums vivaces !!! :)

      Supprimer
  6. Ca donne vraiment envie de revenir passer un peu de temps...
    Ceci dit, le printemps est plutôt une saison joyeuse alors pourquoi une musique aussi tristouille ?
    L'oiseau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'que tu peux être conventionnel ! c'est du pur cliché, le "joyeux printemps" !
      Et cette musique n'est pas triste, c'est toi qui la perçois ainsi ! Pour moi, elle est plutôt "intériorité". Pour approcher l'intime des choses, j'ai trouvé ça pas mal....

      Supprimer
  7. la version est impec', j'ai bien lu les titres, et j'ai senti le temps glisser, comme le souffle du vent sur la peau, et puis j'imagine la suite ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La suite, Lucia, c'est que j'ai un bon saladier de fraises à cueillir, et un paquet de haricots à m'occuper !!! :)

      Supprimer
  8. Comme si on y était...
    Ici, c'est la savane...j'en vois plus le bout... comment tu fais pour que ce soit aussi net???
    Bise... je pensais descendre ces jours-ci mais le "personnel" de Mme Mère prend ses vacances, alors moi.... j'attend qu'elles reviennent... P'têt' à la fin du mois???
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardi, Pomme ! je prends les photos le jour où c'est propre ! (comme tout le monde, mais les autres ne le disent pas !) :D - et, surtout, je suis souvent dedans....ça aide ! :)

      Quand tu veux, Pomme, quand tu peux ! aucun souci !

      Supprimer
  9. Génial, la retouche. « Presque envie de se laisser prendre », dans mon cas, c'est pas rien comme affirmation, mon quotidien étant fait de romans et de chansons, du coup bien peu d'espoir de m'en voir changer !

    En tout cas, ce fut un plaisir à revoir une seconde fois en entier. Quel monde splendide.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, fallait vraiment virer le blabla ! :))

      Je ne te vois pas du tout à jardiner, toi, mais plutôt à t'asseoir à ma petite table ronde, au jardin, et lire à l'ombre, dans le chant des oiseaux, l’écureuil dans le noyer derrière qui joue, et les biquettes en fond de décor....

      C'est un jardin tout jeune, tsé, 3 ans, 4 ans au plus, il est terriblement à compléter, c'est dans 10 ans qu'on verra sa pleine beauté, au minimum !

      J'ai du boulot. :)

      Supprimer
  10. Réponses
    1. J'aimerais bien ! mais je crois que ça ne sera jamais possible....je suis trop irrégulière dans mon apprentissage, et j'ai surtout une tendinite chronique à chaque main qui m'empêche, de toute façon, autant de dextérité.

      C'est Ezéchiel, qui joue "Léopoldine".

      Supprimer
  11. c'est beau Anne, ta vidéo pleine de poésie et de labeurs fleurissants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Laure ! depuis, l'herbe a poussé, les fleurs de juin se sont fanées, le temps s'est mis au moche aumoins jusqu'au 14, et les taupes gâchent toutes mes belles verdures.

      * soupir... *

      Supprimer
  12. Salut A des O. Comment vas-tu?
    Peux-tu me dire si tu es une ancienne catholique devenue athée, ou si tu as été élevée comme ça. Aussi: est-que tu as tjrs vécu aux Ocreries ou si tu viens de la ville?
    Amitiés, JG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jigé ! Je vais bien quoique fatiguée, je te remercie de ton intérêt. :)

      En voici une question ? Je te dirais que je suis une athée née dans une famille catholique, et que toutes ces bondieuseries m'ont toujours infligé d'effroyables bâillements d'ennui - quand ce n'étaient pas des grimaces de répulsion. Ce " besoin " de "croire", de s'humilier devant une ou des entités déclarées "surnaturelles " ou "supérieures", ça me gave, ça me saoûle, ça jure avec ma conception de l'intelligence, et ça finit par m'agacer lorsque ceux qui "croient", exigeant qu'on respecte leur point de vue, se permettent de nier le mien sans aucun respect pour lui, voulant à toute force me "rallier" à leurs égarements spiritualistes. ça, ça pourrait me mettre en colère. Que ceux qui veulent croire, croient, mais sachent qu'ils ne croient qu'à une représentation mentale de ce qu'ils ont du mal à appréhender, et à quoi ils ont besoin de donner un nom et de vouer un culte. Aucune religion ne me dérange, tant qu'elle n'a pas la prétention de détenir "LA" vérité, tant qu'elle n'est pas prosélyte, tant qu'elle n'attente pas aux libertés des autres, ni à l'intégrité du corps humain.

      Par contre, qu'on aie la prétention de vouloir, par des lois votées, par l'orientation sociale, me faire vivre suivant les diktats "religieux" d'une troupe d'illuminés fanatiques, ça, ça déclenche chez moi de furibondes colères. " Croyez en ce que vous voulez, priez comme vous l'entendez, mais foutez-moi la paix et laissez moi libre de ma pensée", telle serait, en gros, ma conclusion. - et ne mêlez pas vos bondieuseries à l'organisation de nos sociétés, qui ne doivent pas devenir la dictature des uns contre le droit des autres. En fait, la plupart du temps, tous ces trucs de "spiritualité" ne soulève que très peu, et peu de temps, mon intérêt, qui ne se fixe absolument pas sur ce sujet.

      Oui, je suis née en ville, de parents qui eux naquirent à la campagne, mais c'était une petite ville, et mon père avait sa maison sur un demi-hectare, et faisait son jardin.

      Voilà.....
      Amitiés.

      Supprimer
  13. Je ne sais sur quoi portaient les critiques. si c'est sur le diaporama, il est parfait, ne change rien. Si c'est sur la culture maraîchère, là je n'ai rien à dire étant donné mon ignorance crasse. Des deux côtés je suis la 4e génération de citadins, alors la terre et moi, sauf pour mon balcon à Asnières...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jeanmi, merci de ta visite, oui, une première version du diaporama n'était pas réussie, et j'ai arrangé ça depuis. C'est mieux tel qu'ici.

      Sur un balcon, on n'est pas obligé de s'abonner à l'éternel yucca en pot.....ose le potager ! une salade par pot, un pied de tomates, 2 fraisiers dans une jardinière....amuse-toi avec ça ! arrosage : deux fois par semaine ; faire pousser des trucs, ils faut que ce soit ludique, sinon, imagine la corvée que c'est !

      Tu verras que ça n'a rien de bien compliqué....et croquer dans TA tomate, luxe voluptueux ! :)

      Supprimer
  14. Bonjour Anne,
    À toi, qui passe souvent sur le blog de ce TerriBel, que je côtoie et apprécie dans la vraie vie (quels bons repas bien animés en sa présence!)j'offrirai un petit montage vidéo de ce gigantesque bouquet de topinambours qui vont bientôt fleurir. On verra à choisir une chanson qui ne sera pas victime de censure en France !
    Merci pour tes saisons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh, des topinambours ! c'est tellement joli quand ça fleurit - sans compter l'intérêt culinaire ; ils sont prévus, dans mon jardin, mais pas tout de suite : je dois d'abord installer leur container dans la cour : car je compte en garnir une vieille auge en pierre, vaste comme un sarcophage, qui servit autrefois d'abreuvoir - mais qu'il faut déplacer avec un tracteur à fourche, tant c'est lourd. C'est joli, ces plantes-là - je verrai volontiers cette vidéo ! :))

      Supprimer
  15. Voilà, chère Anne, un jardin qui a du cœur et, en cela, il te tellement.
    Je t'embrasse.

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Roger ! je te souhaite un beau mois d'août, des bises aussi. :)

      Supprimer
  16. Et oui, avec une maison comme ça, on n'a pas le temps de chômer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, 'Tsuki, et j'ai bien du travail à la belle saison !

      Supprimer
  17. C'est magnifique.
    Ça sent bon le labeur amoureux de la terre.
    Merci Anne.

    Bises.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Yvan ! les récoltes, hormis celle de pommes de terre, ont été abondantes, et nous avons de quoi passer l'hiver !

      Supprimer

allez, dites-moi tout !