samedi 31 juillet 2010

Anne aux fourneaux 2


Goûter rustique

C'est l'été, on nous invite à un petit goûter dinatoire, il faut venir accompagné de son plat, j'ai donc opté pour le célèbre quatre-quart aux pommes, succulent, facile à faire et assez rapide.

Il vous faut trois beaux oeufs, le poids de ces oeufs en : beurre - sucre - farine (grosso modo 180 g), une pincée de sel, trois pommes.


Commencez par casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes ; on ne rigole pas, j'ai crevé mes jaunes, ce sont des accidents fréquents. Vu la suite, ça n'a pas d'importance. Réservez au frais.


Pelez les pommes, coupez les en dés grossiers, réservez au frais.

Dans un saladier, mélangez le sucre et les jaunes d'oeuf, fortement. Ajoutez alors le beurre fondu et remélangez bien. Mettez le sel, et la farine. Mélangez jusqu'à obtenir une pâte lisse. Ajoutez alors les pommes et remélangez. Battez les blancs d'oeufs en neige bien ferme et incorporez les doucement à la pâte pour la rendre légère et lui permettre de monter.

Beurrez bien un moule à manqué, versez la pâte dedans, faites cuire 30 minutes th 6, environ, adaptez à votre four....Une pointe de couteau doit ressortir sèche quand le gâteau est cuit. Démoulez, remettez le gâteau à l'endroit......et voilà !


Fastoche non ? Et en plus, c'est BON !!!!

* Nota : j'ai ajouté un peu de cannelle, on peu aussi utiliser de l'eau de fleur d'oranger, de la vanille, ou pour ceux qui aiment ça, laisser les pommes macérer dans un décilitre de calva.....

22 commentaires:

  1. Excellent ! J'espère pourvoir y goûter un jour, à ton quatre-quart aux pommes (mais sans calva, s'il te plaît).

    L'oiseau

    RépondreSupprimer
  2. Sans calva pour moi aussi, mais oui, je t'en ferais un à l'occasion, t'en fais pas !

    RépondreSupprimer
  3. Oh si oh si! Le calva...
    tu en fais deux, c'est tout!
    P.

    RépondreSupprimer
  4. PS, l'alcool, un fois cuit perd son pouvoir...
    P.

    RépondreSupprimer
  5. Va pour deux ! mais je persiste, Pomme, j'aime pas le goût ! du tout ! jamais d'alcool dans les desserts, pour moi. Seulement un doigt de vin blanc pour les ragoûts.

    RépondreSupprimer
  6. Au secours!!!!
    des pommes (mon surnom, petite) macérées dans du calva (mon péché mignon, Euréka la Normandie est loin de moi) mais c'est du pousse au crime ce post..........d'ELLE y Cieux

    Merci, Douc'anne

    RépondreSupprimer
  7. un doigt de vin blanc dans les ragoûts....ça reste du pinard!

    il faudra que tu rePost cette déliciouz recette car ici, le baromètre interdit qu'on allume son four durant la période oscillant entre 32 et 36° !!!

    ;D

    RépondreSupprimer
  8. Anne ARGH! que vois-je sur la table des préparatifs? (et pour faire du quatre quart en pluche...) du sel Cerebos...grosse cochonnerie ramassée à la pelleteuse et trafiquée.
    Et là, je dis NON! saperlipopote! qu'est-ce à dire?
    du sel de Sicile, de Vendée, du Burkina Faso, d'Inde... ou de guérande...mais pas de cette foutue multinationale là vraiment -allez deux pâtés -trois ovaires, et que je ne vous y reprenne plus!
    ;-)
    heu! pendant que j'essuie, si je peux me permettre dans les ragoûts ,le vin rouge me semble plus à des couettes...

    RépondreSupprimer
  9. J'ai faim ! Tiens, je vais me prendre une boule de glace vanille :o))

    RépondreSupprimer
  10. ils ont dû se lécher les doigts, après avoir mangé un beau gâteau comme ça, et ne pas perdre une miette de ta belle amitié.

    RépondreSupprimer
  11. j'ai l'impression de sentir une merveilleuse odeur de pommes cuites...

    RépondreSupprimer
  12. @ Dom : cocotte, t'auras qu'à remonter le blog ! ou me demander le lien vers la page....:)

    @ J.J.: Ouais, t'as raison pour la boîte à sel, mais j'en avais plus du "vrai", alors j'ai bien dû faire sans, hélas ! Pour ce qui est du rouge dans le ragoût, c'est affaire de tradition locale dirais-je, ici on y va souvent au blanc sec.....
    En tout cas, il était bon tout de même, mon gâteau, malgré la pincée de sel amère ! :)

    @ Dom A.: Mais je t'en prie ! pour ma part, j'ai opté pour la crème anglaise !

    @ Lucia mel : On s'en est collé vraiment jusque là !!!! :)

    @ Laurence : Tu sais ce qu'il te reste à faire...:)

    RépondreSupprimer
  13. T'as vu Eric, c'est fastoche ? :) faut pas priver Modestine, elle va adorer ! pis vous aussi je le sens....Quoique la Patronne, je suis sûre qu'elle cuisine comme une pro !

    RépondreSupprimer
  14. il me manque le moule à gateau, et le batteur à oeufs (ah ! pauvre Gudulle à qui on a repris toute la quincaillerie ... pour cause de mésentente domestique :-)) sinon ! oui j'adore faire des gâteaux, celui-là je l'ai fait souvent dans le temps mais je mettais les pommes en quartier ... slurp ! oui oui avec un peu de crème anglaise et sans calva : entièrement d'accord. Bises

    RépondreSupprimer
  15. Anne aux fourneaux,miam j'ai faim!
    J'aime bien tes petits montages
    photos bien rythmés.
    Comme celui cinoche des sangliers.
    M'en serait fait un drette là.

    RépondreSupprimer
  16. @ Carole : désolée pour ta tourniquette à faire la vinaigrette et autres joyeusetés du même ordre, je pense qu'au BHV ils devraient avoir un rayon adéquat pour combler cette regrettable absence de matériel....Je parie que fiston adorerait ! :)

    @ Yvan : Merci ! tu n'as plus qu'à te lancer, et nous prendrons le thé, ensemble en pensée, par delà l'Océan....:)

    @ Gaétan : T'as même pô idée d'à quel point ! Vas-y, essaie !

    @ Blue : Lance toi, tu seras pas déçue !! :)

    RépondreSupprimer
  17. asti que ça a l'air bon ! Je me lance !

    RépondreSupprimer
  18. http://www.youtube.com/watch?v=e_fPS0HwjJc&feature=fvst

    RépondreSupprimer
  19. @ Rainette : ça n'en n'a pas que l'air, ma chère ! vas-y sans crainte ! c'est bon pour les grenouilles ! :)))

    @ JP : bon choix.

    RépondreSupprimer

allez, dites-moi tout !