dimanche 20 juin 2010

Exemple choisi de fête berrichonne


La fête de l'AJ locale !!!

C'est la saison des grosses fiestas bien de chez nous....!!! Nous avions "inauguré" le 4 juin chez nous aux Ocreries, un raout bien costaud d'une centaine de personnes, et nous enchaînons cette semaine et les suivantes ! Ce week end, "ça" se passait à l'Auberge de Jeunesse de Vierzon.

L’Auberge de Jeunesse de Vierzon est située sur le GR 41, au bord du canal de Berry. C'est pas loin du centre, pas loin de la gare, pas loin de la médiathèque, et vraiment sur le bord du Canal du Berry. A pieds, en trois heures j'y suis par les berges.



A l'entrée, une plaque à la mémoire de Raoul Cahouet. Je n'ai pas trouvé grand chose sur ce monsieur, si ce n'est qu'il a oeuvré pour le développement de l'espéranto.


Nous devions pique-niquer dehors, mais le temps, maussade et résolument grelottant, nous rabat dans la salle commune de l'Auberge, très agréable quoique sonore. Après l'apéritif de rigueur, chacun se précipite sur le buffet et pendant un bon bout de temps tout le monde va jouer consciencieusement des mâchoires, dans les rires, les bavardages, les échanges et la bonne humeur. J'en oublie presque de sortir l'APN, je suis trop occupée à vivre !

Une fois tout le monde bien rassasié, et tandis que les convives de bonne volonté remettent la salle en état et font un peu de rangement, tout le monde sort, malgré la température peu clémente, afin d'essayer les instruments (car évidemment, les musiciens ne sont pas venus les mains vides, on est là pour s'amuser pas vrai ?) ; il faut tout mettre en place, et l'acoustique de la salle nous inquiète un peu. Et puis, les tabagiques peuvent enfin griller leur clope avec le café, car bien sûr il n'est pas question de fumer à l'intérieur !! Nul d'ailleurs n'y dérogera.

Vava, en pleine forme, déplore cependant le froid polaire qui persiste, et pratique pour se réchauffer divers mouvements de gymnastique faciale. Quelques bonnes âmes lui suggèrent d'enfiler une veste, ça marche aussi.....!

Adama, mort de rire, profite de me voir coincée derrière l'APN pour me glisser dans la bouche une framboise cueillie le long du mur, où quelques framboisiers et quelques fraisiers se sont fait dépouiller proprement ! Miam....pas facile de faire avaler une framboise à une bergère qui se marre !!! Gros fou rire.....

Enfin, tout le monde s'accorde, s'essaie, s'ajuste, et les premiers morceaux chauffent l'assemblée !


Monsieur l'Homme, frigorifié, est sorti avec sa petite laine , il déteste les courants d'air dans le cou.


Le public (extrait) : de gauche à droite, notre Hôte, Tchou, et Dominique - frigorifiés mais faisant bonne figure, héroïquement. Ne sont jamais les derniers pour la grosse bonne rigolade, n'engendrent certes pas la mélancolie.

Cédant devant les premières gouttes de pluie, nous nous rabattons dans la salle commune, devant la vaste cheminée où nous disposons les sièges en arc de cercle après avoir dégagé les tables près des murs. Les premières musiques à danser prennent leur essor, les musiciens sont concentrés......


Et ça valse et ça tourne et ça tourbillonne ! ceux qui ne dansent pas chantent, on fait circuler à la ronde les paroles des chansons.....


Tous en choeur ! Nat soutient le tout, Béa enchaîne, Fabrice a posé l'accordéon pour la guitare !


Les applaudissements fusent dans les rires et la bonne humeur, c'est une journée si agréable, l'après-midi s'avance sans le moindre ennui.....


Mais les meilleures choses ont une fin, les convives se séparent et chacun repart à sa vie, enchanté de son après-midi, empli de bons souvenirs. De toute façon, on remet ça ailleurs le week-end prochain, ça va encore être déjanté, rigolo, agréable...... le plaisir d'être en bonne compagnie, le plaisir d'échanger, de rire, de partager - de vivre, de vraiment vivre, avec des gens chaleureux......


Cest la saison des fiestas en Berry !

video


video


video

34 commentaires:

  1. Ah, enfin!
    je lis et je reviens!!!
    SMAK

    RépondreSupprimer
  2. Chapeau bas (et passez la monnaie!) ton reportage confirme que plus ça caille plus les gens sont chaleureux...ça donnerait presque envie de se les geler un peu plus ici, pour rigoler itou...m'enfin, suis mal placée pour commenter, plus sauvage qu'un chat du même nom!

    Bizzz et merci pour ce joli récit
    (peux pas visionner les vidéos pour l'instant!)

    RépondreSupprimer
  3. Comme si on y était :) Merci.
    Quel est le titre de la chanson de la deuxième vidéo?

    RépondreSupprimer
  4. Wouahou! Il y a de l'ambiance par chez vous, remarque par chez nous c'est pas loin d'être pareil, la chaleur qu'on a pas dehors mais qu'on a dans le coeur!!
    Chouette ton reportage ma belle, va quand même bien falloir qu'un jour je vienne pousser la chansonette jusque par chez toi!!

    Bises.
    Blue

    RépondreSupprimer
  5. Dom : toi, faut que tu te sortes, et que tu t'aères ! tu macères trop dans ton vécu ! quel dommage d'être si loin, quel dommage !!!
    Tu vas adorer les vidéos, ne les rates pas ce soir !

    Anneso : c'est "la complainte de la Butte", une valse de Christian Paul, que tu vas trouver là au diato :
    http://www.youtube.com/watch?v=qfofJZT9rKA

    Hier, il y avait 4 accordéons, 3 percussionnistes et 4 guitares, de quoi faire assez de bruit.....le tout dans une chouette ambiance bon enfant, du genre qui se prend pas le chou !

    Blue : Oh, OUI ! oui oui oui oui oui !!!!!!

    RépondreSupprimer
  6. quel espoir dans cette humanité-là !!! merci pour ton témoignage car ça nous aide à y croire encore et encore (nous aussi on a chanté samedi soir, il faisait froid itou, et on remet ça dimanche prochain, la météo annonce qu'il va faire TRES beau pour nos "voix sur berges"). Bisous de la Parisienne ;-)

    RépondreSupprimer
  7. L'humanité qu'on veut Lucia, c'est pas bien compliqué, y a pas besoin d'y "croire", y a juste besoin de la vivre ! on choisit d'être ainsi plutôt qu'autrement et voilà tout, et ceux à qui ça ne va pas, qu'ils restent dans leur coin ! Nous bâtissons notre monde, ici et maintenant ! Mais il ne se passera rien tant que nous attendrons que d'autres le fassent pour nous ! Sois telle que tu le souhaite, et tu trouveras autour de toi, forcément, les gens à qui "ça va", et qui te correspondent - c'est alors que la magie opère......
    Bon chant dimanche prochain ! que la météo suive !

    RépondreSupprimer
  8. accordé accordé accordéon...tout cela à l'air fort sympa z'et convivial !
    mais heu! c'est à quelle heure qu'on prend l'aBerry-tif?
    Ceci dit la crue étant passée il n'y a pas non plus Berry en la demeure.
    allez zou une scottich ça le fait?
    ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Une scottich ça le fait, J.J. !
    Je vois qu'on connaît nos classiques....:)
    L'apéro, en Berry, c'est dès que t'as trois copains qui se retrouvent, y a pas d'heure pour les braves ! Quant à la crue, elle fait sa chochotte et vient du bout du flux, timidement....:))

    RépondreSupprimer
  10. Qu'importe la froidure quand la chaleur est dans les coeurs.

    RépondreSupprimer
  11. Mais enfin!
    Raoul Cahouet n'est pas un inconnu!
    Gainsbourg lui a dédié une chanson....
    je vais sur you tube !je suis certaine qu'ils l'ont...
    Si je n'arrive pas à te la faire passer...
    je la met chez moi...
    Bises! et vive le Berry ... passque ici... la chaleur... ni dans le coeur , ni ailleurs
    Kisses
    Pomme

    RépondreSupprimer
  12. Tout allait bien jusqu'à ce qu'une centaine de sangliers furieux investissent la salle des fêtes, détruisant tout sur leur passage !
    Sympa l'évocation de fête berrichonne. Il y a un air de cousinage avec certaines des nôtres en Bourgogne :-))
    Et pour Raoul Cahouet, j'allais dire la même chose qu'almanachronique... mais trop tard.

    RépondreSupprimer
  13. Effectivement, avec le son, ça change tout!
    Chanter est réellement jouissif (en dehors du fait que ça oxygène le cerveau) mais je ne peux plus m'adonner à ce délice (pour les voisins) pour avoir un peu fumoter...je me suis griller les cordes sans pour autant gagner la rocaille d'un Rod Stewart ou d'une Billie....trop inzust!

    RépondreSupprimer
  14. http://www.youtube.com/watch?v=8THouU576WY

    dans la même vie

    RépondreSupprimer
  15. @ Viviane : Bonjour Viviane, et merci ! tu as parfaitement raison !

    @ Pomme : d'accord pour la chanson de Gainsbourg, mais ça ne m'en dit pas plus sur le bonhomme !

    @ Shaton : Cousinage ? j'en suis à peine surprise ! Tu allais dire comme Pomme, d'accord, mais que sais tu vraiment sur ce monsieur ?

    @ Dom : je te rassure, moi aussi, la chansonnette, heuuuuuuuu........

    @ JP : ouais, on est dans l'esprit...en moins déchiré.

    @ Yvan : Ah c'est chouette si "ça le fait" ! :)

    RépondreSupprimer
  16. Sympa ta petite fête berrichonne. Dommage que j'habite si loin car l'accordéon m'a donné l'envie de danser et chanter avec vous.
    Bonne semaine à toi.

    Roger

    RépondreSupprimer
  17. Merci Roger, c'était un bon moment ! et c'était ouvert à tous, qui plus est ! :)

    RépondreSupprimer
  18. Ben, on n'a pas l'air de s'embêter dans ton coin !
    Y en a qui ne jurent que par le "gai Paris" ?
    Mais c'est le gai Berry qu'il faut dire !!!
    Les gorets ne se sont pas montrés ? ...

    RépondreSupprimer
  19. Non, on ne s'embête pas du tout ! :)
    Les gorets....étaient dans les terrines, très chère ! (hihi !)

    RépondreSupprimer
  20. Dis donc, super sympa la fête de l'AJ !
    "La complainte de la butte"... souvenir, souvenir... Il y a quelques années, je faisais partie d'une chorale, et on avait appris cette chanson. J'adorais la chanter. D'écouter cette musique, tiens ! ça fait bougrement du bien ! :-))
    Merci pour ce joli récit, Anne. J'espère que la fête suivante s'est aussi bien passée que la première.
    Bonne fin de soirée et bon week-end. Bisous.

    RépondreSupprimer
  21. Bisous Françoise ! oui, elle était extra, c'était la semaine dernière et je vais en parler !

    RépondreSupprimer
  22. dès qu'il y a un accordéon quelque part ... je me sens bien. Cette année à Paris, je me suis fais une fête de la musique "cadeau" : un petit orchestre Brésilien dans la meilleure tradition de la danse de rue, le carnaval, o samba.... Sur l'anonymat du trottoir cela favorise des rencontres vibratoires !!! je t'embrasse ... ça à l'air bien sympa chez toi !!!

    RépondreSupprimer
  23. ça n'en a pas que l'air ! :))
    Bises Carole, heureuse de voir que tu t'éclates !!

    RépondreSupprimer
  24. J'aime bien vous voir comme cela dans votre vie quotidienne.
    J'aurais aimé voir de vrais français pendant mon voyage, mais en tourisme on n'a pas de vrai de vrai occasion, dommage.

    Dis-donc il est beau l'Instrument de musique de ton Homme, un bel accordéon (photogénique ça !)

    RépondreSupprimer
  25. Oui, c'est ça qui est embêtant quand on part en groupe organisé, on effleure, et on ne fait pas de vraies rencontres ! mais un jour qui sait, tu reviendras peut-être dans une autre organisation ! en outre, la langue ne fait pas obstacle, ça aide...:)
    Il est pas mal son accordéon, mais c'est le plus bas de gamme possible, pourtant.....

    RépondreSupprimer
  26. Je ne sais si je l'ai dit ou écrit...
    mon papa était un accordéoniste de première... et ça me manque même après plus de 30 ans... notre fille est une musicienne hors pair et j'adore ces rencontres , ou ce type de... d'ici quelques années (très peu) je crois bien que j'y reviendrais à ces moments de bonheurs et de partages... je me le suis toujours promis.
    Anne, je suis désolé de n'avoir plus de temps mais je vois que ton blog reste "suspendu" lui aussi... alors à très vite... juillet est un mois difficile côté boulot et Août restera "mon privilège d'amour", 3 semaines entières près - le plus près possible - de ma moitié !
    Ciao !!!
    ;-Doume

    RépondreSupprimer
  27. Bonne vacances, Doume ! en effet, juillet est un tourbillon ! un temps où on sefait rare, malgré ce qu'il y aurait à dire ! mais je vais essayer quand même de rester à flots.....
    à bientôt, passe de bons moments et fais nous de belles images ! :)))

    RépondreSupprimer
  28. hé oui l'ami Cahouet était de la fête KA KA OUET...sympa ce moment de convivialité que tu nous fait partager...bizzz

    RépondreSupprimer
  29. Dans notre région , les AJ sont rares .
    Par contre , les Maisons de Jeunes et les Foyers ruraux jouent le même role .
    Chaque année , dans notre village , une fete semblable réunit les générations autour de la table dans un repas commun ...précédé d'un large apéritif , suivi d'activités collectives toute la journée .
    Un antidote à la vie deshumanisée actuelle .

    RépondreSupprimer
  30. C'est quand qu'il remarche ton APN dit, anne, qu'on voit un peu se qui se passe par chez toi, faute de te lire...?

    Bizzzz à 31°

    RépondreSupprimer
  31. Rénica : Bises aussi, j'espère que tu passes un bon été !

    Jean : Ce doit être un moment bien agréable et convivial !:

    Dom : j'arrive !

    RépondreSupprimer
  32. Bonjour Anne,
    Je m'arrête parfois chez vous car j'aime les mots et qu'ici, je me régale. Vous savez polir les mots, les cajoler, les triturer, les utiliser avec toutes les subtilités que possède la langue française. Avec humour, joie ou peine, mais toujours avec plaisir. Avec pudeur aussi, je le sens...
    Et puis quelle surprise cette vidéo, où je reconnais Véro et son accordéon. Véro, avec toute sa générosité.
    Merci, merci pour ce partage.Je vais continuer à venir visiter cet endroit, parce qu'ici, j'y trouve de quoi m'apaiser l'âme. Très bonne journée !
    Christèle

    RépondreSupprimer
  33. Bonsoir Christèle, et bienvenue ! merci de ce gentil commentaire, ainsi donc, nous avons une amie commune ? chic alors ! c'est vrai qu'elle est chouette, "notre" Véro, et que c'est toujours un plaisir ! Visitez à votre guise, c'est ouvert, c'est un blog !!!

    RépondreSupprimer

allez, dites-moi tout !