jeudi 21 mai 2009

Carole - 4



Carole (4)

II

C'est bientôt la fin de l'année, et y a plus de marques de la raclée sur ma peau. Le lundi après pour aller à l'école j'ai mis un pantalon et Florence et François ont rien vu, ils étaient planqués mais ils m'ont entendue et j'ai encore plus envie de me venger de Carole, et eux ils sont de mon côté parce que quand on fait avoir une raclée à quelqu'un c'est de la vraie méchanceté qu'ils disent, et ils l'ont raconté aux autres à l'école et Michel il est venu me dire un mot parce que lui il connaît ça, si son père a bu quand il fait une bêtise lui c'est à la ceinture qu'il y va son père, et purée ça doit pas être marrant, mais comme il dit Michel, lui c'est un garçon, ça pourrait pas m'arriver moi on bat pas les filles pareil, mais n'empêche c'est dégueulasse tout de même. Des fois moi je dis qu'on devrait battre les adultes comme ils nous battent ils verraient et les autres ils disent que oui.

ça va être la fête des écoles bientôt qu'est-ce que c'est idiot cette fête je déteste ça. Les grands du CM, dans toutes les écoles de la ville on leur fait apprendre une espèce de danse de gymnastique pendant l'année, et après toutes les écoles sont réunies dans un parc et tous les grands du CM doivent participer, avec un chemisier blanc et les garçons en short bleu marine et les filles une jupe plissée bleue pareil, on les met au milieu de tout le monde en carrés par classes, toutes les écoles ensembles et ils font leur danse avec de la musique, ils sont une fille un garçon et si il manque un garçon c'est une fille qui a les cheveux courts qui met un short et les autres filles se moquent d'elle, l'année prochaine et celle d'après il faudra que je fasse ça quelle plaie ! J'espère qu'il manquera un garçon ça me gênera pas moi le short et le premier qui me cherche il va me trouver gare !

En général les parents ils trouvent ça bien mais pas nous on se croirait au zoo qu'ils disent les grands, et dans les parents y en a qui trouvent que ça fait stalinien qu'ils disent, et d'autres que c'est facho et si je demande à mon père ce que ça veut dire il dit que c'est pas de mon âge et que je lui foute la paix avec la politique et même ça je sais pas ce que c'est mais ça vaut pas le coup de demander j'aurais une claque. Des fois il est pas patient mon père.

En attendant cet après-midi on part tous ceux du caté à une sorte de fête avec les parents, et je vais encore me taper Carole la barbe. On m'a mis une robe et ma mère elle a des habits de rechange au cas où parce que les gamins ça se salit tellement elle dit mais c'est la dernière année après je suis trop grande et je devrais faire attention. C'est dans le parc d'un château la fête et on peut le visiter le château et on aura une messe le soir avant de rentrer la barbe. Sinon y a des jeux tout ça, au moins je pourrais jouer avec des copains y en a de ma classe au caté et Carole elle aura sa Valérie ouf parce que comme ça j'aurai pas à me la farcir. Depuis la raclée je fais attention mais qu'est-ce que je la déteste, jamais ça m'avait fait quelque chose comme ça, quand je pense à elle ou que je la regarde ça se serre dans mon ventre ça fait comme une tempête et j'ai envie de la mordre.

Mon papa sort la voiture et on va à l'église et y a un bus garé devant pour aller tous ensemble jusqu'au château en chantant des cantiques avec le curé et les bonnes soeurs. On monte tous et le bus part et on roule jusqu'au château et c'est long, j'ai envie de faire pipi et mon papa me fait les gros yeux pour que je reste tranquille, et quand on arrive je vais dans un petit coin et après ça va mieux.

Le château est vieux et joli, dans le parc il y a les stands et nous on peut courir partout et il y a un petit bassin avec de l'eau, comme il est pas creux on se dit que ça serait bien si on avait des bateaux à mettre dessus, et plus loin dans une sorte de petit bois il y a une mare avec des fleurs jaunes et des libellules bleues c'est vraiment joli. Finalement Valérie n'est pas venue, et Carole qui s'ennuie n'a pas envie de jouer avec nous et s'en va toute seule se promener. Nous on s'amuse vraiment bien et Laurent gagne un ballon à une loterie et on improvise un foot dans la cour où est le bassin pourvu qu'on prenne pas un gadin c'est du gravier par terre ça ferait mal.

(à suivre)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

allez, dites-moi tout !